Les Amis de Quint Village Association pour le cadre et la qualité de vie du secteur rural de Quint

Histoire du Village

Si Fonsegrives constitue désormais le pôle d’attraction incontestable de notre commune avec mairie, écoles, chapelle, bureau de poste, lotissements nombreux, il n’en fut pas toujours ainsi…

Notre quartier de “Quint-Village”, secteur rural et champêtre de Quint-Fonsegrives fut en effet longtemps le véritable cœur de notre commune, très exactement jusqu’en 1937, date de construction de la nouvelle Mairie-Ecole située à Fonsegrives.

Une hache de pierre polie trouvée dans un champ en contrebas de Laymerie atteste d’une présence humaine à l’époque néolithique. Le site était bien placé, dominant la vallée, avec un cours d’eau, quelques ruisseaux et des sources (actuelles Fontpeyre et Fontgrande). Depuis toujours la Saune a servi de frontière entre Quint et Saint-Orens.

Plus tard vers le Xe siècle, fut construite sur la colline, l’église dédiée à Saint-Pierre. À l’époque, les édifices religieux ainsi que les terres étaient le plus souvent possession des ordres religieux collecteurs de la dîme. L’église de Quint fut donc pendant quatre siècles sous la dépendance du chapitre de Saint-Sernin.

L’actuelle église garde des traces significatives de son époque de construction médiévale ou même antérieure. À droite en entrant, nous trouvons en effet, une partie de mur en chevrons de type wisigothique. Mêmes traces sur le mur d’en face, ce qui nous permet de constater qu’elle avait la même largeur qu’à présent. Par ailleurs, entourant le portail, le mur alternant briques et moellons est à rapprocher de certaines caractéristiques architecturales de la basilique Saint-Sernin. Notre église fut souvent remaniée au cours des siècles, suite aux incendies ou au mauvais entretien.

Elle vécut la Révolution, la nomination d’un prêtre-jureur, l’instauration du culte de la Raison, elle connut l’époque où tout le village était baptisé, faisait ses Pâques…

Eglise de Quint N&BL’église que nous avons sous les yeux date en majeure partie du XIXe siècle, en particulier le clocher datant de 1859 remplaçant un clocher-mur plus discret. Le porche et le logement du carillonneur ainsi que la tourelle d’accès au clocher datent pour leur part de 1803. On suppose que le plafond intérieur était plat et non voûté. Au début du siècle, de nombreuses statues ornaient l’église jusqu’aux travaux de restauration effectués dans les années 1970, sous la municipalité du Docteur Contoux. En 1989, la municipalité fit procéder au rejointoiement de la façade extérieure.

Le presbytère, pour sa part, est plus ancien que l’église actuelle. Sa construction remonte au XVIIIe siècle. Il était recouvert jusqu’à ces dernières années d’un fort joli crépis agrémenté d’une énorme treille. Tout cela a été remanié lors des travaux de la façade de l’église.

C’est encore dans notre secteur que fut construite la première mairie-école à partir de 1863. À noter qu’elle servait également au logement du garde-champêtre. Elle est toujours là, immédiatement à l’est de l’église, sa façade extérieure remarquablement restaurée il y a quelques années. Il faut toutefois signaler que les enfants scolarisés avant cette construction, allaient à l’école dans une maison située en contrebas de la route et qui existe toujours. À cette époque, tous les enfants allaient à l’école à pieds, même ceux de Fonsegrives.

Moulin de Quint VillageLes moulins : à cheval sur la rivière Saune, il y avait un moulin à eau, le Moulin de Quint, toujours en place. Il y avait également non loin de là un moulin à vent dont il ne reste plus trace aujourd’hui et en des temps plus anciens, à l’époque du pastel, un moulin pastelier.

Anciennement et au début du XXe siècle, la population d’environ 300 personnes réparties sur Quint et Fonsegrives, était en majorité composée d’agriculteurs. Toute l’activité et la vie étaient là, dans notre quartier. Quelques rares demeures subsistent encore de ces temps révolus.

Depuis 1937 et plus particulièrement ces dernières années, le courant s’est inversé. Les organes de décisions et forces vives sont situées dans le quartier de Fonsegrives, plus près de Toulouse. On compte dans notre quartier une centaine de maisons et moins de cinq agriculteurs exploitent encore la terre. Quint-Village reste toutefois pour tous les résidents un vrai paradis de verdure, mais chut !.. Il ne faut pas trop le dire…

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

Even de Luce | 31 décembre 2015 à 11 h 11 min Répondre

“Le Culte de la Raison” : C’est quoi le Culte de la Raison ?

    jfgajewski | 31 décembre 2015 à 12 h 08 min Répondre

    Le culte de la raison précède le culte de l’Être suprême lors de l’instauration de “cultes rituels” par la révolution: il s’agissait de faire oublier la religion et ses rites au profit de la “raison” seule.
    En fait l’objectif était de remplacer des rites par d’autres … rites sous l’égide des “Lumières”.

Toulouse

Aujourd'hui12°
Demain11°
Vendredi13°
Samedi11°

Galerie Photo